Marwan Pablo fait exploser la scène hip hop égyptienne avec sa musique trap et ses chansons osées

Orient XXI
Par Dalia Chams
6 mars 2020

Égypte. La musique trap fait son nid à Alexandrie

Contre les conservatismes · Le rappeur Marwan Pablo fait exploser la scène hip hop égyptienne avec sa musique trap et ses chansons osées. Il cherche ainsi à combattre les conservatismes de tous bords, mais aussi à promouvoir la création artistique dans sa ville natale, Alexandrie.

Transcrit en arabe, le mot « trap » résonne avec « terre » ou « poussière ». Cela va de pair avec le style de cette musique issue du rap « Dirty South » américain « aux beats très lents, basses ultra-lourdes et cymbales en mode mitraillette » qui domine le hip hop des années post-2010. Car c’est une musique pauvre du fait de ses origines sociales, mais aussi de son côté fonctionnel, étant réalisée à l’aide de synthétiseurs et de logiciels à la portée de tous.

A propos du site OrientXXI

Le site est animé par un groupe de journalistes, universitaires, militants associatifs, anciens diplomates qui veulent contribuer à une meilleure connaissance de cette région si proche et dont l’image pourtant est si déformée, si partielle. En savoir plus sur les animateurs

https://youtu.be/mAOQ3_boEkQ

Lien : Lire l’article sur le site Orient XXI

Autres brèves

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)