Photothèque




Retrouvez dans cette partie des photos, des affiches de films, des documents iconographiques de toutes sortes sur le Monde arabe.

À la une Une

Les articles RSS

Brèves

  • La bibliothèque numérique mondiale - المكتبة العالمية الرقمية

    La Bibliothèque numérique mondiale met à disposition sur Internet, gratuitement et en plusieurs langues, une documentation considérable en provenance des pays et des cultures du monde entier.

    Les principaux objectifs de la Bibliothèque numérique mondiale sont les suivants :

    • Promouvoir l’entente internationale et interculturelle ;
    • Développer le volume et la diversité des contenus culturels sur Internet ;
    • Fournir des ressources pour les éducateurs, les chercheurs et le grand public ;
    • Donner les moyens aux établissements partenaires de réduire les fractures numériques au sein des pays et entre pays.

    La Bibliothèque numérique mondiale permet de découvrir et d’étudier les trésors culturels du monde entier sur un seul site, de différentes manières et de façon agréable. Ces trésors culturels sont constitués, entre autres, de manuscrits, de cartes, de livres rares, de partitions musicales, d’enregistrements, de films, de gravures, de photographies et de dessins d’architecture.

    Les articles de la Bibliothèque numérique mondiale peuvent être facilement parcourus par lieu, date, thème, type d’élément et institution participante, ou peuvent être trouvés par recherche ouverte, et ce dans plusieurs langues. Parmi les spécificités du site, on trouve des clusters géographiques interactifs, une chronologie, un système de visualisation d’image perfectionné et des capacités d’interprétation. Des descriptions et des entretiens avec les conservateurs de musée sur les articles en question permettent d’obtenir des informations complémentaires.

    Les outils de navigation et le contenu des descriptions sont fournis en anglais, arabe, chinois, anglais, français, portugais, russe et espagnol. Beaucoup d’autres langues sont représentées dans les livres, manuscrits, cartes, photographies, ainsi que dans d’autres documents primaires accessibles dans leur langue d’origine.

    La Bibliothèque numérique mondiale a été mise au point par une équipe de la Bibliothèque du Congrès aux États-Unis, avec la contribution d’institutions partenaires dans de nombreux pays ; le soutien de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) ; et le soutien financier d’un certain nombre d’entreprises et de fondations privées.

    - La bibliothèque numérique mondiale
    - La bibliothèque numérique mondiale en arabe
    - Article de Thot Cursus : Bibliothèque mondiale en accès libre et gratuit

    La bibliothèque numérique mondiale

  • La présence des journalistes arabes à Paris à la fin du XIXe siècle : l’exemple de Yaqub Sannu et de son journal L’Abou Naddara

    C’est en 1859 que paraît en France le premier journal en langue arabe, Birjis Baris (L’Aigle de Paris). Dans son sillage, une vingtaine de publications jalonnera la deuxième moitié du dix-neuvième siècle. Certaines d’entre elles marqueront l’histoire de la presse arabe et deviendront des symboles de ce qu’on appelle la Nahda, la renaissance culturelle, littéraire et politique arabe. Il s’agit des journaux fondés par des intellectuels exilés d’Égypte à la fin du xixe siècle : Jamal al-Din al-Afghani, Mohammed Abduh, Adib Ishaq, Ibrahim al-Muwaylihi et Yaqub Sannu. Ce dernier fut le rédacteur d’un journal qui se distingue tant par sa longévité que l’originalité de son contenu : L’Abou Naddara. Cependant, l’ensemble de ces journaux en arabe publiés en France présente une telle diversité qu’il convient en introduction de préciser ce qu’on appelle « presse arabe » et d’en donner un bref aperçu historique. Le contexte dans lequel est née cette presse égyptienne en exil s’en trouvera ainsi clarifié...

    Découvrir également sur le site la rubrique Journaux numérisés. Cette section du site regroupe des journaux francophones du 19e siècle disponibles sous formats numériques. Elle agrège des collections issues de bibliothèques européennes, canadiennes et américaines essentiellement, tout en se concentrant sur les journaux quotidiens et d’information, et sur certains hebdomadaires ou mensuels importants. Elle n’est pas exhaustive. Les chercheurs ont donc intérêt à consulter les diverses plateformes numériques (bibliothèques nationales, municipales, etc.) afin de compléter leur inventaires des titres disponibles. Cette bibliographie est aussi disponible sur une carte du monde, qui permet de prendre connaissance de la situation géographique précise de chacun des titres.

    Lancé en 2011, Médias 19 est consacré à l’étude de la culture médiatique au 19e siècle et en tout premier lieu au journalisme. Le site propose la réédition annotée de textes d’époque, de corpus d’articles, de fictions ou d’essais, qui portent sur le journalisme (section « Éditions »). Il publiera progressivement la première édition d’un dictionnaire des journalistes francophones du 19e siècle (section « Notices biographiques »). Il offre enfin l’accès à des publications scientifiques portant sur tous les aspects de la culture médiatique, rédigés par des spécialistes (section « Publications »).

    Sur le site Médias 19

  • قبل ثلث قرن من تحقيق ديفيد لين فيلمه الكبير عن “مشعل الثورة العربية”. يوم أوقف “لورانس العرب” مشروعاً سينمائياً أولاً عن حياته ومغامراته الشرق أوسطية

    عند مفتتح عقد الستينيات من القرن العشرين، حين اندلع فيلم المخرج الإنجليزي ديفيد لين “لورانس العرب” كالقنبلة في عالم السينما وعالم التاريخ المصوّر في آن معاً، لم يكن السؤال: كيف ولماذا حُقّق هذا الفيلم الآن؟ بل كيف لم يحقق قبل الآن، لماذا انتظر الفن السابع ثلث قرن وأكثر بعد مقتل لورانس في حادث سير عام 1935 قبل أن يلتفت إلى سيرته محققاً عنها ذلك الفيلم الكبير والاستثنائي؟ كيف تمكّنت السينما من أن تتجاهل حياة لورانس العابقة بالدراما والمغامرات والتقلبات كل ذلك الوقت؟ والحقيقة أن الذين طرحوا السؤال لم يكونوا على حق. بالأحرى أن معلوماتهم كانت ناقصة.

    فالسينما لم تتجاهل لورانس ولا كتابه “أعمدة الحكمة السبعة”، الذي اقتبس منه ديفيد لين وكاتبه المفضل روبرت بولت ذلك الفيلم الذي سيصبح من أعظم إنجازات السينما التاريخية. كل ما في الأمر أن لورانس نفسه أوقف عام 1935 قبل أشهر قليلة من رحيله، مشروعاً طموحاً اشتغل عليه المنتج والمخرج الإنجليزي ألكساندر كوردا لتحويل “أعمدة الحكمة السبعة” إلى فيلم. والحال أننا لا نكشف هنا عن سرّ تاريخي ولا نورد فرضية. بل نستند إلى ما يرويه لورانس نفسه في واحدة من آخر الرسائل التي بعث بها إلى صديقه وكاتب سيرته لاحقاً روبيرت غريفز، وهي رسالة مؤرخة في 4 فبراير (شباط) 1935؛ حادث الدراجة النارية الذي سيؤدي إلى مقتل لورانس حدث في 13 مايو (أيار) من العام ذاته. ولهذه الرسالة حكاية لا بد منها قبل الانتقال إلى ما تحمله بالنسبة إلى موضوعنا هنا...

    مقال إبراهيم العريس على موقع اندبندت عربية

  • Med-Mem - Archives de 14 télévisions de la Méditerranée

    Les archives de 14 télévisions de la Méditerranée vous attendent depuis le 12 octobre 2012 sur le site Med-Mem, projet cofinancé par l’Union européenne dans le cadre d’Euromed Heritage 4.

    Un simple « click » et nous voilà devant la dernière apparition télévisée du poète Mahmoud Darwich, en 2008. Un autre « click », et ce sont les images de la construction du Canal de Suez…

    Depuis le 12 Octobre 2012 Med-Mem est devenu une réalité. Il s’agit du premier site internet gratuit en trois langues - français, anglais, arabe - consacré au patrimoine audiovisuel méditerranéen. Med-Mem – ou « Mémoires audiovisuelles de la Méditerranée » - présente les archives de 14 télévisions de la Méditerranée, avec près de 4000 documents audiovisuels accessibles gratuitement au public : celà devient la plus grande vidéothèque d’archives en ligne dévouée au patrimoine historique et culturel de la Méditerranée.

    Page d’accueil Med-Mem

  • مصير “المواطن مصري” البائس حين اندلعت الحرب في بر مصر. أبو سيف يقتبس رواية يوسف القعيد ويطرح من خلالها هموماً

    إذا وضعنا الفيلم “السيد كاف” الأخير عملياً الذي وقعه المخرج صلاح أبو سيف قبل رحيله، باعتباره نزوة فنان لا يمكن اعتبارها حقاً من أعماله الكبرى، يبقى لدينا فيلمه “الأخير” بالفعل “المواطن مصري” كواحد من العلامات الكبرى في مسار سينمائي مشرف تواصل نحو نصف قرن وأنتج للسينما المصرية عدداً كبيراً من أفلام واكبت الصعود الفني في المرحلة المسماة العصر الذهبي للثقافة العربية. إذ حتى وإن لم يكن “المواطن مصري” (1991) واحداً من القمم التي وصلتها سينما صلاح أبو سيف، فإنه وبالمقاييس كافة فيلم يمكنه أن يحظى بمكانة أساسية في فيلموغرافيا مخرج الواقعية والحارة المصرية، وكذلك مخرج المشاكسة السياسية والصواب الاجتماعي. ولنقل أنه فيلم – وصية عرف أبو سيف كيف ينتزعه ويحققه في حقبة كانت سينما الكبار قد انتهت فيها كما عرف كيف يفرض فيه رؤية سياسية تتصدى للرقابة التي كانت قد بدأت تكشر عن أنيابها بعد عدة أفلام “تهاونا معها فبالغت في مشاكستها واضعة إيانا أمام امتحان دائم” بحسب تعبير رقيب سابق عرف عهده بانفتاح نادر في تاريخ الرقابة المصرية، ما مكن العديد من الأفلام من أن توجد وتصل إلى جمهورها وسط دهشة عامة...


    الفيلم على موقع السينما.كوم


    مقال إبراهيم العريس على موقع اندبندت عربية

  • Cartes Postales Anciennes du Maghreb

    Le site Cartes Postales Anciennes du Maghreb a pour objectifs de présenter un échantillonnage important des cartes postales éditées au début entre 1900 et 1935, de constituer une base de données à la disposition d’étudiants et de participer humblement à un travail à caractère historique.

    La datation des cartes se base sur le cachet de la poste et sur les informations liées aux éditeurs, quand un point d’interrogation apparaît à coté de la date notée c’est que c’est une approximation en fonction des éléments connus. Les pays d’origine de la carte postale peuvent aussi questionner, sachant que des éditeurs comme Neurdein ou L.L. ont pris des clichés dans un pays mais l’ont ensuite mis en vente dans tout le Maghreb voire en France... Lire la suite de la présentation

    Cartes Postales Anciennes du Maghreb

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)