L’individu au centre de la scène. Trois pièces palestiniennes. La production théâtrale palestinienne se caractérise par sa diversité

La production théâtrale palestinienne contemporaine se caractérise par son dynamisme et sa diversité. Cet ouvrage cherche à faire connaître cette production singulière et encore tout à fait méconnue non seulement du lectorat français, mais également arabe. En effet, peu de pièces palestiniennes ont été publiées, que ce soit dans leur version originale en arabe ou en traduction.

Le lecteur trouvera ici trois pièces du répertoire palestinien le plus contemporain : Dans l’ombre du martyr (2011) de François Abou Salem, Le Temps parallèle (2014) de Bashar Murkus et Taha (2014) de Amer Hlehel. Toutes les trois mettent l’individu au centre de la scène et délivrent un message universel, où le Palestinien remplace la Palestine.

Ce livre s’adresse aux spécialistes des études arabes et des études théâtrales, aux professionnels du spectacle vivant, aux étudiants d’arabe et aussi au grand public qui y trouvera un riche aperçu de la création palestinienne actuelle.

Auteure

Najla Nakhlé-Cerruti est agrégée d’arabe et l’auteure d’une thèse (Inalco, 2017) sur le théâtre palestinien de la décennie 2006-2016 (Prix de l’Institut d’études de l’Islam et des Sociétés du Monde Musulman, 2018 ; Prix de la meilleure thèse, Inalco 2020). Depuis 2018, elle est chercheure à l’Institut Français du Proche-Orient (Ifpo). Ses travaux portent sur le théâtre palestinien contemporain et particulièrement sur l’espace – textuel et scénique – et ses représentations. À l’Ifpo, elle mène un programme autour des archives de François Abou Salem, fondateur du Théâtre National Palestinien/El-Hakawati situé à Jérusalem.

Lien : Sur le site de l’Ifpo

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)