Du 7 au 11 octobre 2020 se tiendra en grande pompe à Paris le premier Festival du film libanais de France

Événement

Les identités plurielles du nouveau cinéma libanais à Paris

Plus de vingt-quatre films (neuf courts et quinze longs métrages) sont à l’affiche de cette première édition du Festival du film libanais de France qui se tiendra en grande pompe à Paris du 7 au 11 octobre 2020, avec une soirée inaugurale à l’IMA.

On était loin de se douter que le centenaire du Grand Liban serait accueilli ou célébré dans cette atmosphère lugubre de deuil, de destruction, de morosité et d’effondrement généralisé au pays du Cèdre. Mais qu’à cela ne tienne, les Libanais (surtout les jeunes) ont plus d’un tour dans leur manche et ne manquent pas de ressource. Du 7 au 11 octobre 2020 se tiendra en grande pompe à Paris le premier Festival du film libanais de France. Plus de vingt-quatre films (neuf courts et quinze longs métrages) au menu, sans les coups de ciseaux de Dame Anastasie, quelle aubaine ! Avec une soirée inaugurale à l’Institut du monde arabe. Un événement qui apporte, même de loin, du sang neuf à une patrie exsangue...

OLJ / Par Edgar DAVIDIAN, le 05 octobre 2020

L’Orient-Le Jour est le seul quotidien libanais d’expression française, né le 15 juin 1971 de la fusion de deux journaux, L’Orient (fondé à Beyrouth en 1924) et Le Jour (fondé à Beyrouth en 1934)... Lire la suite, cliquer ici.


Le programme sur du Festival du Film Libanais de France


Lien : l’article sur le site de l’Orient-Le-Jour

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)