Cinéma - « Tombé du ciel », un film de Wissam Charaf - En salle depuis le 15 mars 2017 en France

Tombé du ciel, le film du Libanais Wissam Charaf soutenu et présenté par l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion (ACID) au festival de Cannes en 2016 traite, sans avoir l’air d’y toucher, de la question lancinante du traumatisme de la guerre civile (1975-1990) dans un pays dont les habitants ne sont toujours pas en paix avec un passé refoulé, faute d’avoir pu effectuer un travail de mémoire. En salles en France depuis le 15 mars.

Est-il préférable de se faire descendre par un tueur portant une chemise blanche ou une chemise noire ? Voilà l’une des questions posées par un personnage dans une scène du beau film de Wissam Charaf. Le ton est donné. Des répliques comme celle-ci, révélant l’absurdité des situations, ainsi que des scènes loufoques se succèdent tout au long du film qui commence dans un décor de neige et finit face à la mer — la mer et la neige, symboles du Liban « éternel ».


Lien : Sur Orient XXI

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)