Au Japon, des geishas se convertissent au tout internet. Chacha s’incline avec grâce devant un public qui suit ses gestes derrière un écran


L'Orient-Le Jour


17 juin 2020
L’Orient-Le Jour
OLJ / le 17 juin 2020
Pendant ce temps, ailleurs...
Harumi OZAWA/AFP


Au Japon, des geishas se convertissent au tout internet


À genoux, le bout des doigts délicatement posé sur le parquet, la geisha Chacha (un pseudonyme) s’incline avec grâce devant un public qui suit ses gestes non plus à quelques mètres d’elle, mais à des kilomètres derrière un écran.

Sous des spots lumineux, la jeune femme âgée de 32 ans entame une danse traditionnelle, se mouvant comme un papillon, ouvrant et faisant voleter son éventail d’un geste expert. Son public est d’habitude fait d’hommes aisés d’âge mûr qui opinent avec admiration, depuis une petite salle couverte de tatamis. Mais ce jour-là, les spectateurs de Chacha (prononcer Tchatcha), les yeux rivés sur leur écran, sont bien plus divers : une jeune femme un verre de vin à la main, une famille avec un groupe d’enfants fascinés... « Comment avez-vous passé le temps chez vous ? » s’enquiert-elle. « Moi, j’ai joué à Animal Crossing tout le temps pendant l’état d’urgence », confie-t-elle, en faisant référence à un jeu vidéo de Nintendo ayant connu un immense succès mondial durant les confinements...

L’Orient-Le Jour est le seul quotidien libanais d’expression française, né le 15 juin 1971 de la fusion de deux journaux, L’Orient (fondé à Beyrouth en 1924) et Le Jour (fondé à Beyrouth en 1934)... Lire la suite, cliquer ici.

A propos de la photo de la brève

Lien : l’article sur le site de l’Orient-Le-Jour

Autres brèves

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)