« 1982 » le film du réalisateur libanais Oualid Mouaness. La vision innocente des enfants en temps de guerre...

Cinéma

« 1982 » : pour une profonde compréhension de notre passé

Ajourné à maintes reprises pour cause de pandémie, le film de Oualid Mouaness est actuellement en salles au VOX BC Center à Hazmieh. Auréolé de plusieurs prix internationaux, voici un long métrage dont la résonance est plus que jamais actuelle.

Si la sortie libanaise du film du réalisateur libanais Oualid Mouaness a été retardée pour cause de pandémie du coronavirus, il est néanmoins certain qu’il trouvera à l’heure actuelle plus d’écho parmi le public. Produit par Tricycle Logic, Abbout Production et Maddog Film, 1982 se réfère à une date fatidique dans les annales du Liban puisqu’elle marque l’invasion israélienne de Beyrouth. La capitale libanaise avait été durement bombardée alors que le monde entier restait silencieux ou impuissant. Ce premier long métrage, qui a reçu de multiples prix, dont le prix Netpac à Toronto en 2019, celui du Jeune public à Cinemed et de Fipresci International Critics choice et ayant été choisi pour représenter le Liban aux Oscars et aux Golden globes, n’avait pas pu encore être projeté au Liban. Le public libanais peut désormais le découvrir dans les salles du Vox BC Center (City Center, Hazmieh). Oualid Mouaness revisite ainsi ce cataclysme que représente l’invasion israélienne dans l’histoire libanaise en adoptant le point de vue d’un enfant dans une école située à la périphérie de Beyrouth...

OLJ / Par Colette KHALAF, le 13 octobre 2020

L’Orient-Le Jour est le seul quotidien libanais d’expression française, né le 15 juin 1971 de la fusion de deux journaux, L’Orient (fondé à Beyrouth en 1924) et Le Jour (fondé à Beyrouth en 1934)... Lire la suite, cliquer ici.

Lien : l’article sur le site de l’Orient-Le-Jour

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)