Plus de 500 manuscrits du monde musulman accessibles en ligne

Supervisé par les bibliothèques de l’Université de Pennsylvanie, le projet Manuscripts of the Muslim World (MMW) entend mettre à disposition de tous le riche héritage de la culture musulmane. Pour ce faire, plus de 500 manuscrits datant pour les plus anciens de l’an mille et restés jusqu’ici non catalogués ont été exhumés des étagères et numérisés. 827 peintures viennent également parfaire la collection.

Pour mener à bien le projet Manuscripts of the Muslim World, les bibliothèques de l’Université de Pennsylvanie ont dû faire appel à plusieurs partenaires dont l’Université de Columbia, la Free Library of Philadelphia. Le Collège Bryn Mawr et le Haverford College y ont également contribué.

« Le but de ce projet était d’abord de numériser tous les manuscrits du monde musulman qui appartenaient aux collections de l’Université de Philadelphie, puis nous avons établi un partenariat avec Columbia compte tenu de leur riche collection », a expliqué Mitch Fraas, conservateur des collections spéciales des bibliothèques de l’Université de Pennsylvanie.

« Ensemble, ces fonds donnent à voir en grande partie l’héritage intellectuel et culturel florissant des terres musulmanes, de l’an mille aux années 1900 », précise le site d’OPenn, qui abrite la collection. Cette plateforme hébergeait déjà d’autres documents d’archives comme une sélection de manuscrits indiens.

A propos de l’image de la brève

Lien : Manuscrits du monde musulman

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)