Sélection officielle de l’édition 2017 du Prix de la littérature arabe de l’IMA

Créé en 2013 par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l’Institut du monde arabe, le Prix de la Littérature arabe est décerné à un écrivain, ressortissant d’un pays membre de la Ligue Arabe et auteur d’un ouvrage publié – roman, recueil de nouvelles ou de poèmes –, écrit en français ou traduit de l’arabe vers le français. Seule récompense française distinguant la création littéraire arabe, ce Prix est doté d’un montant de 10 000 euros.

Sélection officielle de l’édition 2017 :

La Fille de Souslov de Habib Abdulrab Sarori (Actes Sud, 2017).

Seul le grenadier de Sinan Antoon (Actes Sud, 2017).

Mourir est un enchantement de Yasmine Chami (Actes Sud, 2017).

Un oiseau bleu et rare vole avec moi de Youssef Fadel (Actes Sud, 2017).

Cinquante grammes de paradis de Imane Humaydan (Verticales, 2017).

Pas de couteaux dans les cuisines de cette ville de Khaled Khalifa (Actes Sud, 2016).

Une femme sans écriture de Saber Mansouri (Seuil, 2017).

L’Effacement de Samir Toumi (Barzakh, 2016).

Le comité de sélection se réunira à automne prochain. Le nom du gagnant(e) sera proclamé le 1er octobre 2017.

Lien : Sur le site de l’IMA

Autres brèves

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)