Beyrouth, les travaux et les jours au temps de l’effondrement : Lamia Ziadé et Charif Majdalani

Une salle des machines entièrement dédiée à la ville de Beyrouth, capitale de la douleur et du Liban. Quand une ville nous révèle ses arrière-cours et ses blessures grâce au regard des écrivains qui y vivent ou y ont vécu, entre le quartier de Badaro, le fleuve du Chien et le Beach Club de Khaldé...

Malgré la longue suite de violences qui secouent Beyrouth depuis près de cinquante ans, les Libanais n’avaient sans doute pas ressenti une telle détresse, un tel abattement que depuis la catastrophe qui a détruit le port et une partie de la ville le 4 août dernier. Salle des machines s’associe à la programmation spéciale proposée par France Culture en partenariat avec l’Institut du Monde arabe et a convié trois écrivains libanais, Lamia Ziadé, Charif Majdalani et Camille Ammoun à partager leur vision de cette ville, d’hier à aujourd’hui.

Première partie. Entretien avec Lamia Ziadé
Rencontre avec l’auteure illustratrice, Lamia Ziadé, pour la réédition augmentée de son premier roman graphique, « Bye Bye Babylone », aux éditions POL

Première partie. Entretien avec Lamia Ziadé

Charif Majdalani enseigne la littérature française à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. Il est l’auteur de plusieurs romans parus aux éditions du Seuil, dont Villa des femmes, qui lui a valu en 2015 le prix Jean Giono. Une œuvre qui interroge le passé du Liban, de la montagne au XIXe siècle jusqu’au Beyrouth de la guerre civile, les destins complexes des tous ceux qui ont émigré en Europe, en Afrique ou en Amérique. Il publie aujourd’hui aux éditions Actes Sud le journal qu’il a tenu cet été, depuis son appartement situé à Badaro, ce quartier très vivant de classes moyennes qui jouxte le carrefour du Musée, la forêt des pins et l’hippodrome. Un journal commencé en pleine crise économique, et pour rendre compte de celle-ci, et qui s’est révélé, après la terrible explosion qui a frappé le port de Beyrouth le 4 août 2020, un journal de catastrophe et de deuil.

Seconde partie. Entretien avec Charif Majdalani

Lien : Ecouter sur le site de France Culture

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)